Communiqué de presse

LA GLOBE 40 À DEUX MOIS DU PROLOGUE

Samedi 11 juin prochain : premier acte de la GLOBE40 !

Un départ du prologue de LORIENT AGGLOMERATION qui sera un moment fort pour un projet lancé il y a presque 3 ans maintenant. Et ce avant l’émotion du GRAND DEPART de TANGER le 26 juin.

Une attente forte pour démarrer l’aventure et des concurrents très engagés.

Après deux années d’une crise sanitaire sans précédent dans un monde devenu clos et une crise internationale en cours la GLOBE40 aurait pu en rester au stade de belle idée.

A l’arrivée c’est un groupe très engagé de concurrents internationaux – à 80% -qui a surmonté les difficultés pour être au départ de la première de cette nouvelle épreuve bâtie sur un concept innovant et pourtant simple : un tour du monde en course accessible sportivement et financièrement, un parcours innovant et adapté au support, le gout de la compétition autant que de l’ouverture sur le monde.

En ce moment même le premier équipage d’outre-Atlantique avec la skippeuse canadienne Mélodie Schaffer a entamé son convoyage vers l’Europe, Joe Harris a prévu de mettre à l’eau son Gryphon Solo 2  la semaine prochaine à Portland, la seconde équipe américaine de Micah Davis est prévue dans les premiers jours de juin à Lorient, l’équipe marocaine prend en main cette semaine son bateau , Eric Grosclaude finit un mois de chantier avant la remise à l’eau, le japonais Masa Suzuki vient de présenter son projet au salon international de Tokyo, le hollandais Frans Budel est plus que jamais dans les startings blocks, etc..

La liste des inscrits a été mise à jour et est disponible sur le site internet de la course ; mais il faudra probablement attendre juin pour connaitre l’ensemble du  plateau, le partenariat de dernière minute étant une grande spécialité de la course au large.

Un monde ouvert pour la première fois depuis deux ans

Avec l’annonce de l’ouverture de la Nouvelle- Zélande le 4 mai prochain aux ressortissants de nombreux pays, une dernière étape est franchie et l’ensemble du parcours est maintenant accessible aux concurrents de la GLOBE40.

La GLOBE40 sera la première course océanique à parcourir et à relier ce nouveau monde : nul doute que ce sera là un message fort.

Avec un dernier repérage en mars sur l’Ile de la Grenade aux Antilles l’ensemble des villes étapes – à l’exception de la Nouvelle- Zélande encore fermée à cette date- aura été visité par l’équipe d’organisation ; après 3 années de contacts et de travail un réseau de correspondants de grande qualité s’est constitué, beaucoup de liens personnels se sont noués, et l’événement suscite un réel engouement. Pour beaucoup de villes étapes ce sera une opportunité de reprendre la parole pour la promotion de leur destination après le grand silence imposé pendant 2 ans.

A Tanger le départ marquera pour la première fois le départ d’une grande course océanique d’Afrique et d’une terre arabe ; en Océan Indien et dans le Pacifique les parcours de course habituellement très sud aux limites des glaces ne permettent pas de découvrir les terres de ces grands espaces maritimes : avec pour la première fois une étape sur l’Ile Maurice et en Polynésie Française la GLOBE40 renoue avec les grands récits de Bernard Moitessier ou d’Eric Tabarly.

Un événement media de portée internationale

La GLOBE40 sera le support exceptionnel d’une histoire à raconter que ce soit autour de la forte personnalité de chacun des skippers, de leur aventure personnelle et sportive, comme de l’identité propre de chacune des villes étapes.

Les moyens sont en place pour partager avec le plus grand monde cette aventure à l’échelle de la planète : une équipe vidéo présente à chaque étape, un photographe de mer de grande notoriété Jean-Marie Liot, un sujet long produit à chaque étape, une distribution internationale des images, de nombreux voyages de presse.

Enfin un accord d’exclusivité est en cours de finalisation avec une société de production américaine basée à New York pour développer un projet en plusieurs épisodes à destination d’un des grands réseaux à portée mondiale.

Partagez cette article :

Menu